Ce qu’il faut savoir du staking sur Coinbase

staking sur coinbase
Retour à l'accueil > Décrypt Crypto > Trading App > Ce qu’il faut savoir du staking sur Coinbase

Les cryptomonnaies sont jusqu’à ce jour presque exclusivement utilisées pour la spéculation, mais il existe d’autres moyens pour gagner plus de ces tokens. Ceux qui ont déjà l’habitude du minage des crypto-monnaies doivent certainement connaître le staking de la plateforme Coinbase. Le principe est très similaire vu que la plateforme offre des récompenses à ses utilisateurs en échange de certains services.

Il faut bien évidemment répondre à certains critères pour pouvoir profiter des avantages du staking et c’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Qu’est-ce que le staking ?

Le staking est tout simplement l’action de participer à la vérification de transactions. Coinbase va ensuite offrir des récompenses sous forme d’actifs supplémentaires à ceux qui participent activement à la vérification de ces transactions. Contrairement aux méthodes comme la preuve de travail, le staking est non seulement plus rapide, mais il est aussi moins vorace en termes d’énergie.

Il faut qu’un nœud choisisse un montant de crypto-monnaie qui va servir d’enjeu, comme un dépôt de sécurité. Cela pour pouvoir obtenir ces fameuses récompenses sur ces blockchains avec proof of stake. Plus il y aura de jetons mis en jeu et plus, il y aura de chance que ce nœud valide le bloc qui va venir après.

C’est exactement le même principe avec les mineurs, parce que le minage leur permet d’obtenir des récompenses dans les blockchains proof of work. En revanche, si une transaction jugée frauduleuse est approuvée, les validateurs vont perdre une partie de cet enjeu. Ce système a été mis au point pour forcer les validateurs à n’accepter que les transactions valides.

Qui peut être éligible pour les récompenses du staking ?

Pour pouvoir faire du staking sur la plateforme Coinbase, il faut bien évidemment avoir un compte sur le site. Ce compte doit être vérifié à l’aide d’un code de vérification personnel valide. Il faut aussi avoir un certain nombre minimum de jetons pour la crypto-monnaie avec laquelle on va faire du staking.

La cryptomonnaie en question peut être transférée sans problème d’un autre portefeuille jusqu’à celui de Coinbase. Il est important de la garder sur le site de Coinbase pour pouvoir recevoir les récompenses, car ce n’est pas possible avec les tokens qui sont présents sur Coinbase Pro.

Quels sont les tokens éligibles pour le staking ?

La plateforme de Coinbase donne la possibilité de faire du staking avec un nombre assez réduit de crypto-monnaies. En effet, si le nombre des crypto-monnaies a il y a longtemps dépassé la barre des milles, on ne peut faire du staking qu’avec ce type de monnaie :

  • l’algorand (0,01 ALGO minimum) ;

  • l’Ethereum (pas de sommes minimum) ;

  • le Tezos (0,0001 XTZ) ;

  • le Cardano (l’équivalent d’un dollar d’ADA) ;

  • le Cosmos (0,0001 ATOM) ;

  • le Solana (l’équivalent d’un dollar de SOL).

En fonction du type de cryptomonnaie qu’on a choisi, on peut être récompensé tous les jours, toutes les semaines ou alors tous les 3 mois. Il est important de rappeler que le staking n’est pas accessible pour toutes les zones géographiques. Pour savoir si vous habitez dans une région où on peut faire du staking, il faut aller voir sur le site de Coinbase.

Quels sont les risques possibles avec le staking ?

Il n’est pas nécessaire d’utiliser ces propres tokens pour pouvoir faire du staking. Il n’est donc pas étonnant que cette manœuvre comporte un certain nombre de risques. D’ailleurs, pour faire du staking, il faut obligatoirement que ses actifs soient verrouillés afin de pouvoir obtenir des récompenses.

La période durant laquelle les actifs seront verrouillés est déterminée par le type de tokens qu’a décidé d’utiliser pour le staking. Cette période peut donc aller de plusieurs heures à plusieurs jours. Il est même arrivé qu’Ethereum empêche ses stakeurs de déverrouiller leurs actifs jusqu’à ce que la mise à niveau d’Ethereum soit faite.

Ce qui est rassurant, c’est que Coinbase n’impose aucune période de blocage. On peut effectuer des échanges et des transferts dans la mesure du possible.

La dernière chose à savoir est que la valeur de la récompense que l’on obtient ne sera pas forcément à la hauteur de la valeur des actifs qu’on utilise. Il est aussi possible de perdre ces actifs durant la manœuvre à cause d’un mauvais validateur ou d’une panne de réseau. Certaines mesures sont prises pour éviter ce genre de problèmes, mais on n’est jamais trop prudent.

Écrit par Leo

Rédacteur en chef sur Cryptopump depuis 2022. Premier pied crypto en 2017.

Dans la même catégorie